Now Reading:
Défense européenne : les conclusions du rapport de Louis Gautier
Full Article 4 minutes read

Défense européenne : les conclusions du rapport de Louis Gautier

Par Sara Valeri

 

Louis Gautier est conseiller maître à la Cour des Comptes et ancien secrétaire général à la Défense et à la sécurité nationale. En avril 2018, il avait été chargé par le président de la République d’une mission relative aux enjeux adaptatifs de la défense européenne.  Après un premier bilan d’étape rendu en octobre de la même année, il a délivré son rapport définitif le 6 mars 2019. Un travail suivi d’analyse qui permet d’éclairer les enjeux de la “relance” et la portée des récentes initiatives en matière de défense européenne, en plus d’esquisser une possible marche à suivre.

 

Le constat premier est celui d’une “dégradation continue de l’environnement stratégique européen”, aussi bien en termes de menaces (résurgence des conflits en périphérie, attaques terroristes, cybercriminalité, espace…) que de manque de positionnement clair vis-à-vis de ces enjeux (défaut de planification et de rationalisation capacitaire, mauvaise harmonisation des intérêts stratégiques…). Alors qu’on assiste au désengagement états-unien et à la montée en puissance de la Chine, l’Europe se révèle, en l’état, incapable de “structurer son paysage stratégique”. Dans le cas où une crise majeure devait survenir sur son sol, elle ne serait pas en mesure d’y répondre efficacement et dans des délais appropriés.

 

Ces manquements obligent à bien réfléchir le projet de défense européenne actuellement relancé. Selon Louis Gautier, les initiatives capacitaires telles que le Fond européen de la défense (FEDef) sont en ce sens salutaires, pourvus qu’elles soient coordonnées à une doctrine militaire commune, une gouvernance qui éperonne la convergence des instances exécutives (Agence européenne de défense et Organisation conjointe de coopération en matière d’armement, notamment) ; enfin, à culture stratégique commune — y compris en matière de protection des données.

 

Pour ce faire, Louis Gautier rappelle la nécessité d’éviter les “faux-fuyants” et les disputes terminologiques comme il en existe au sujet de la relation UE/OTAN ou des concepts français d’ “autonomie stratégique” et d’ “Europe de la défense”, que ne partagent pas tous les alliés européens. S’il est nécessaire que l’Europe se dote de capacités propres et de mécanismes opérationnels flexibles (aussi bien dans le cadre communautaire de la Coopération Structurée Permanente qu’au sein du système de nation-cadres qu’encourage l’Initative Européenne d’Intervention), il ne doit pas s’agir d’une autonomisation par rapport à l’OTAN. Cependant, les enjeux d’articulation sont essentiels, tout autant dans la relation UE/OTAN que dans celle qu’entretiendra la France avec l’Allemagne d’une part, le Royaume-Uni de l’autre.

 

Face à ces défis de cohérence et de convergence, Louis Gautier structure son rapport autour de cinq axes prioritaires : (i) l’affirmation stratégique, (ii) la protection des frontières et des citoyens de l’Union, (iii) la capacité de réaction aux crises ; enfin, (iv) l’amélioration des capacités militaires et (v) la formulation d’une politique industrielle visant à consolider la base technologique et industrielle des Européens. De là découlent 91 propositions, déclinées en trois axes majeurs : l’anticipation, l’autonomie, l’articulation et la cohésion institutionnelle. En dernier lieu, l’auteur du rapport fournit un calendrier, rappelant “qu’il ne s’agit pas de proposer de grand soir institutionnel”, mais un chemin de réflexion et d’action exigeants à la hauteur des enjeux contemporains.

 

Le rapport n’a pas encore été rendu public, mais a été présenté par son auteur aux sénateurs de la Commission des Affaires Étrangères, de la défense et des forces armées le 15 mai dernier (séance consultable sur le site Internet : https://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20190513/etr.html#toc8), et a à l’occasion de plusieurs interventions publiques (Europe de la défense : statu quo ou relance ? à la Fondation Jean Jaurès, dont la version vidéo est accessible : https://jean-jaures.org/nos-productions/europe-de-la-defense-statu-quo-ou-relance ; Entretiens de la Défense Européenne – 2e édition : Vers une armée européenne ? à l’Université Paris I – Panthéon Sorbonne).

Input your search keywords and press Enter.