Now Reading:
Expodefensa 2019 : Accords et partenariats des industriels européens avec la Colombie
Full Article 2 minutes read

La société colombienne de haute technologie militaire Codaltec, doublée d’un centre de recherche, et l’italien Leonardo ont signé une série d’accord lors du salon Expodefensa 2019.

Les termes, encore vagues, portent sur les thèmes suivants : commercialisation de solutions en matière de  défense aérienne, C4i (commandement, contrôle, communications, informatique et renseignement), cybersécurité et cyberdéfense. La firme italienne s’est proposée de collaborer avec la Colombie sur d’éventuels transferts de technologies, lui donnant accès à l’évaluation des marchés, dont une participation aux appels d’offres colombiens.

 

Leonardo a été actif en Colombie au cours des dernières décennies en fournissant des systèmes de contrôle du trafic aérien, des hélicoptères et des systèmes de défense. Ce protocole d’accord s’inscrit dans la continuité des relations de longue date de la société avec Bogota.

 

Nexter a également été l’un des protagonistes du salon, entamant des pourparlers avec Bogota quant au remplacement de l’obusier de 105 mm LG-1 MK2 produit par l’industriel français. L’armée de terre colombienne est déjà dotée de 23 de ces canons. D’autres systèmes d’artillerie ont été exposés tels que le canon automoteur de 155mm Caesar (obusier 155mm) et des nacelles NC-621 de 20mm utilisées par les hélicoptères Black Hawk Harpy IV.

Input your search keywords and press Enter.