Now Reading:
Les sénateurs américains entendent menacer les pays qui rompent leurs relations diplomatiques avec Taiwan
Full Article 2 minutes read

Les sénateurs américains entendent menacer les pays qui rompent leurs relations diplomatiques avec Taiwan

Par Boris Delagenière

 

Face à la volonté chinoise d’isoler Taiwan, le sénateur Marco Rubio pousse à l’élaboration d’une législation visant à sanctionner les Etats qui abandonnent leurs relations avec ce petit État insulaire, situé à 180 km des côtes de son ennemi historique. En effet, les pays qui tirent un trait sur leurs relations avec Taiwan pourraient, en vertu d’un projet de loi récemment publié par un groupe bipartite de sénateurs « perdre l’amitié des États-Unis », ce qui se traduirait par des répercussions au plan diplomatique. Sans une stratégie américaine cohérente et déterminée pour contrecarrer les plans de Pékin, le risque serait que le nombre de partenaires officiels de Taïwan ne se réduise comme peau de chagrin. Ils sont encore 17 aujourd’hui.

Il s’agit ainsi d’adresser un message clair à ceux qui sont intimidés par le programme expansionniste chinois, en démontrant par les actes que les États-Unis continuent d’être un partenaire fiable sur le long terme de ses alliés, surtout quand ils ont l’avantage de déranger la Chine.

De son côté, la Chine refuse catégoriquement de maintenir des relations diplomatiques avec un pays qui accorde à Taiwan la même reconnaissance. Même les États-Unis ne maintiennent que des liens officieux avec le gouvernement de Taipei depuis 1979. Selon Pékin, toute tentative de « créer deux Chine » sera rejetée brutalement, comme l’a déclaré la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, lors d’une conférence de presse.

La Chine, qui revendique la souveraineté sur Taiwan depuis la victoire de Mao Tsé Toung contre les forces nationalistes (1949), a remporté récemment une série de victoires diplomatiques en incitant d’autres pays à cesser de reconnaître l’île comme gouvernement indépendant. La victoire remportée par le Président Xi Jinping sur ce front en Amérique Latine, avec la reconnaissance officielle du Salvador au mois d’août dernier, qui suit celle de la République dominicaine en mai 2018, est un revers important rencontré par Taiwan.

Input your search keywords and press Enter.